LA DISPUTE Théâtre 13 Paris Quartier d’été 26 juillet

De Marivaux, mise en scène Jacques Vincey, Centre dramatique régional de Tours, dramaturgie Vanasay Khamphommala, scénographie Mathieu Lorry-Dupuy, avec les comédiens du Jeune Théâtre de la Région Centre.

Jacques Vincey connaît bien les 6 jeunes apprentis comédiens qu’il a formés et qu’il livre à leurs premiers rôles.« Avec eux, je ne fais pas un spectacle sur le temps, mais dans le temps (…) j’avais envie de monter non pas la Dispute, mais une Dispute avec eux (…) La Dispute ausculte impitoyablement ce fameux passage de l’enfance à l’âge adulte au cours duquel l’infini des possibles se resserre en un faisceau de comportements induits, plus ou moins consciemment, par le monde dans lequel il faut vivre. Avec le sérieux et la légèreté des enfants quand ils jouent, les comédiens nous entraîneront dans une fête des sens, lumineuse et cruelle. ».

Nous sommes enfermés 2 par 2 dans de petites cabines avec des miroirs sans tain, avec des écouteurs sur les oreilles, autour d’une piste circulaire où nous allons assister aux premiers émois amoureux de 2 jeunes couples privés de tout contact humain de leur naissance à leur adolescence. Leurs seuls contacts sont 2 serviteurs noirs qui les ont servis depuis leur tendre enfance. Le Prince et son amie ont décidé de leur faire rencontrer l’autre sexe qu’ils découvrent avec ravissement, jurant de ne s’en jamais lasser. Mais rapidement, ils se séparent munis d’une tablette avec la photo de leur bien-aimé, puis se disputent au moment des retrouvailles. Séparés, ils rencontrent un inconnu dont ils s’éprennent tout aussi vite que de leur premier amour. L’inversion des sexes joue un rôle étrange dans le charme auquel se livrent ces amoureux. On a un peu de mal à respirer dans ces petites cabines avec les écouteurs et la chaleur, néanmoins on est séduits par cette mise en scène insolite.

De lointains souvenirs de la mise en scène de Patrice Chéreau bien différente, reviennent en mémoire.

Théâtre 13 jusqu’au 30 juillet à 19 et 21 h, relâche le 27, tél 01 44 94 98 00, il n’y a que 56 places.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s