LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ Théâtre du Peuple de Bussang 8 août

De William Shakespeare, mise en scène Guy-Pierre Couleau, Comédie de l’Est de Colmar.

Sur le grand plateau nu, les personnages s’avancent en costumes modernes. Pierre-Alain Chapuis, Thésée et Obéron très raide, comme Anne le Guernec plutôt absente en Hippolyte et Titania plutôt absente pendant la représentation. Pour la forêt où les amoureux en fuite se réfugient, on parsème le plateau de sacs de plastique multicolores, le dépôt manque de poésie. L’ouverture tant attendue du plateau sur la forêt, se fait en 2 parties, il y a tout de même de beaux effets de fumée avec des rayons. La scène des artisans est un peu surjouée. Un acteur tire son épingle du jeu, c’est François Kergourlay remarquable en Phil Pelote ainsi que Rainer Sievert en Puck. « Quand les acteurs sont morts, il n’y a plus personne à blâmer ! ». En résumé une déception devant cette pièce qui semble écrite pour Bussang.

Théâtre du Peuple de Bussang du mercredi au dimanche à 15 h jusqu’au 27 août, tél 03 29 61 62 47

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s