NOVECENTO Théâtre du Rond Point 20 septembre

d’Alexandro Barrico, mise en scène, adaptation et interprétation André Dussolier, scénographie de Pierre-François Limbosch.

Dussolier est seul en scène dans la grande salle, accompagné par un orchestre (piano, trompette, contrebasse, batterie et percussions). Il nous conte l’histoire de Novecento, musicien acharné ayant passé sa vie sur un grand navire de luxe, sans jamais mettre pied à terre. Son monologue est rythmé par l’orchestre auquel il fait mine de prendre part. Le paquebot apparaît par projections, c’est assez impressionnant et on supporte sans ennui ce spectacle vain orchestré par un numéro d’acteur dont Dussolier connaît bien les ficelles. Mais à quoi bon ?
On peut admirer dans le hall de la Gare de Lyon, d’immenses photos des spectacles du Rond Point. « Qui ne joue pas au Rond Point est un moins que rien ! »

Théâtre du Rond Point à 18 h 30 jusqu’au 6 novembre et du 10 au 27 novembre à 21 h, relâche les lundis et le 25 septembre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s