LE RÊVE D’UN HOMME RIDICULE Théâtre de Poche Montparnasse 9 janvier

De Fiodor Dostoievski, mise en scène Olivier Ythier, adaptation et interprétation de Jean-Paul Sermadiras, compagnie du PasSage.

L’homme ridicule, athlète aux longs cheveux, ne rêve que de son suicide qu’il a longuement préparé. Il erre dans les rues et croise une petite fille en détresse qui l’appelle au secours. Il la rejette méchamment, est pris de remords, rentre chez lui, se déshabille et s’endort. Ses rêves le conduisent dans une contrée heureuse où les gens partagent leurs biens, vivent sans agressivité. Il se mêle à eux, d’abord pris d’extase, puis peu à peu leurs comportements se transforment et finissent par ressembler à une société normale. Jalousie, agressivité, meurtres n’épargnent pas les enfants. Il se réveille ayant abandonné toute idée de suicide.
On supporte sans ennui ce solo proprement joué, mais on est déçu après l’éloge appuyé de Philippe Tesson sur les vertus de ce spectacle qui n’a rien de prodigieux.

Publiée en 1877, cette nouvelle de Dostoïevski a connu de très nombreuses mises en scène, vues et revues dans le parcours d’une vieille spectatrice. Olivier Ythier le metteur en scène est dipllômé de l’INSAS de Bruxelles, il a travaillé au Varia autour de Franck Wedekind, Werner Schwab, Georg Kaiser. Jean-Paul Sermadiras l’interprète, a monté Pour un oui et pour un non de Nathalie Sarraute, Voix de garage et l’Absent commandés par la Fondation Beaumarchais entre autre. Il a joué dans une trentaine de pièces.

Poche-Montparnasse dimanche à 15 h, lundi à 19 h, tél01 45 44 50 21

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s