LA GENTILLESSE Échangeur deBagnolet 20 février

Dramaturgie et mise en scène de Christell Harbonn, compagnie Demesten Titiip, digression autour de L’Idiot de Dostoïevski et La conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole

Spectacle onirique, c’est un euphémisme ! Le plateau est surmonté d’une grille où reposent des déchets blancs qui par moments déclenchent une fine pluie qui jonche le plateau. 5 personnages sont assis au fond du plateau dans la pénombre. L’un d’eux déclare : « je vais schématiser l’entrelacs des problèmes capitalistes : En fait, c’est un scoubidou ! (…) Je n’intéresse personne, personne ne m’intéresse, j’ai de quoi écrire jusqu’à la fin de mon dernier souffle (…) Tu viens avec moi chez ma mère, tu viens, sinon tu ne me reverras plus jamais (…) Protester, c’est difficile n’est-ce-pas ?».

Les acteurs sonorisés se mettent à nu, ils sont à poil sur le canapé pendant que les débris blancs tombent peu à peu sur le plateau. «  Il faut que l’humanité se retire de ce monde (…) le communisme qu’on a connu n’était pas du communisme ».
ROMPRE, un rêve où elle tue ses compagnons : « À ton âge, tu devrais avoir honte. Que devons nous faire du monde ? J’ai compris que je ne retrouverai jamais ma maison, l’âge aidant, vous apprendrez la gentillesse (…) Je crois que je vais avoir une crise (…) je vous ferai reconnaître tous deux en état de démence provisoire (…) Nous sommes libres, nous n’avons rien à perdre… ».

Nous sommes un peu perdus dans ce voyage onirique, mais la présence des acteurs nous maintient en éveil. Christelle Harbonn qui vit et travaille entre la Région PACA et Ile de France, a travaillé à Mains d’Oeuvres et Naxos Bobine, elle a entamé une collaboration avec le chorégraphe François Verret comme dramaturge en 2014. Elle travaille aussi avec le Collectif 12 de Mantes la Jolie, Laurent Vergnaud son co-directeur a conçu de beaux éclairages pour La Gentillesse.

La Gentillesse produite par Demesten Titip a bénéficié de nombreuses co-productions, la Criée et la Friche de la Belle de Mai de Marseille, le 3 bisF de Chateauvallon, la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon, le Merlan,la Maison des Métallos, le Jeune Théâtre National, le Théâtre Eurydice à Plaisir et le Collectif 12 de Mantes la Jolie.

L’Échangeur de Bagnolet jusqu’au 27 février à 20 h 30, dimanche à 17 h, relâche mercredi, tél 01 43 62 71 20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s