ÉLÉPHANTS La Loge7 mars

D’après Le discours sur la servitude volontaire d’Étienne de La Boétie, traduction et jeu Ludovic Pouzerate et Besoin Dead post punk, compagnie Mushotokuwaraï.

Ludovic Pouzerate accompagné d’un étrange musicien couché sur ses instruments, profère les paroles décapantes d’Étienne de la Boétie qui nous semblent encore d’une actualité étrange cinq siècles après leur publication : « Rien n’est pire malheur que d’avoir plusieurs maîtres, voilà ce que déclara Ulysse (…) En vérité, il n’est pire malheur que d’être assujetti à plusieurs maîtres, comment nommer ce désastre, cette perversion ? (…) Quand cent mille ou un million se laissent gouverner par un seul, quel désastre ! (…) La question n’est pas de reprendre le pouvoir, c’est de ne pas lui donner, la liberté, il me semble que les hommes et les femmes ne la désirent pas ! »
Le musicien se déchaîne sur sa batterie, nous envoie des sons étranges pendant que Ludovic hurle dans le micro, on perd ses paroles, il se met à la batterie, puis va s’installer derrière les spectateurs : «  C’est une habitude des hommes et des femmes de servir volontairement (…) Heureusement le temps ne donne jamais raison à l’injustice ! »
Nous parvenons à déguster ce texte bramé dans un étrange désordre musical en ce jour de première. On peut le voir jusqu’à la fin de la semaine.

Ludovic Pouzerate est membre du Collectif 12 de Mantes la Jolie. C’est son huitième spectacle, on se souvient de Brûle plutôt décoiffant, qu’il avait créé avec son Groupe Krivitch à Mantes la Jolie.

On se souvient de la mise en scène de ce texte par François Clavier accompagné de ses élèves du Conservatoire Maurice Ravel du 13e arrondissement, dont le texte nous parvenait mieux.

Jusqu’au 10 mars à 21 h à la Loge 77 rue de Charonne 75011 Tél 01 40 09 70 40

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s