LES BAS FONDS Les Gémeaux de Sceaux 18 mars

De Maxime Gorki, traduction d’André Markowicz, adaptation et mie en scène d’Éric Lacascade, scénographie Emmanuel Clolus

Après Les Barbares dans la cour d’honneur du Festival d’Avignon en 2006 et Les Estivants, c’est la 3e pièce de Gorki montée par Éric Lacascade, présentée à Sceaux en collaboration avec le Théâtre de la Ville en travaux.

Un établi où un ouvrier hostile ne cesse de travailler, cinq tables, un comptoir , un tableau noir devant un rideau transparent. Les seize protagonistes s’affrontent violemment, se bagarrent, Klectch l’ouvrier qui travaille sur sa machine rejette méchamment sa femme qui a un malaise. « Tu es un homme méchant ! ». On joue pour 5 kopecks, « y a des gens qui vivent sans travailler, la dignité et la morale, il faut laisser ça à ceux qui ont de l’argent, les papiers si t’en n’a pas… ».

Malgré des images fortes dans les affrontements de ce tiers monde, on ne parvient pas à se laisser emporter dans ce siècle en déroute. « Mon âme, je t’ai oubliée au bistrot ! ».

Les Gémeaux de Sceaux du mercredi au samedi à 20 h 45, dimanche à 17 h jusqu’au 2 avril, tél 01 46 6005 64

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s