BOVARY Théâtre Granit de Belfort Europe en Scènes 14 avril

Mise en scène Tiago Rodrigues, avec Jacques Bonnaffé, David Geselson, Grégoire Monsaingeon, Alma Palacios et Ruth Vega-Fernandez.

Après By Heart et Antoine et Cléopâtre vus au Théâtre de la Bastille, c’est le troisième spectacle de Tiago Rodrigues, pour lequel nous avions vainement fait la queue à Paris, sans pouvoir y accéder.

La salle reste éclairée pendant la reconstitution de ce procès intenté à Flaubert du 1e octobre au 5 décembre 1856, pour atteinte aux moeurs publiques. Pendant de longues minutes, on voit les acteurs qui jonchent le sol de centaines de feuillets issus des minutes de ce long procès qui indigna les amoureux de l’art et de la littérature de l’époque. Madame Bovary était considéré comme une menace à l’État.
Jacques Bonnaffé prend des poses, on dirait qu’il va parler avec le directeur de la revue et son imprimeur : « J’ai été accusé d’atteintes à la religion (…) Je suis le dernier ours d’une forêt dont on a chassé tous les ours !».

On retrace les grandes lignes du roman, l’histoire d’un adultère d’une femme en province, Flaubert est accusé d’avoir négligé la morale et la religion, son avocat plaide, on lit des lettres des admirateurs de Flaubert.

On parcourt les grandes étapes de la déchéance d’Emma en feuilletant les pages du roman, « à la page 123 je suis enceinte (…) c’est bizarre, elle est laide cette petite… ». On voit les amours d’Emma et Rodolphe, l’aveuglement de Charles le mari, les plaidoiries de l’avocat, les feuillet volent, Emma rugit, Charles finit par ramasser les feuillets, pas tous, il y en a trop.  On écrit un autre roman … Dans un espace cerné par des colonnes lumineuses que l’on déplace au fur et à mesure de l’action, les différents personnages sont interprétés à tour de rôles par quatre comédiens.Seule Madame Bovary conserve son interprète.

Cette plongée insolite dans ce roman qui fascina notre adolescence est interprétée avec maestria par une distribution qui nous fait revivre de belles émotions. Créé au cours de la saison dernière, ce spectacle n’a connu qu’une cinquantaine de représentations, les acteurs étant distribués dans d’autres spectacles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s