ISMÈNE Théâtre de l’Athénée 3 mai

Texte de Ianis Ritsos, conception Marianne Pousseur et Enrico Bagnoli, musique de Georges Aperghis, avec Marianne Pousseur

Premier acte de la Trilogie, des Éléments, précédant Phèdre et Ajax , Ismène est « un solo musical opérant des glissements continuels d’un univers sensoriel vers un autre. Nous voudrions, au bout du compte, que le spectateur-auditeur ne sache plus, dans les souvenirs qu’il garde, ce qu’il a entendu, vu, lu, compris ou ressenti. »

Et cette déclaration d’intention s’est pleinement accomplie, malgré la fascination exercée par la soeur d’Antigone, en souvenir d’une soeur disparue en 1963. De ce solo vu trop près du plateau, ne subsiste aucune image compréhensible, aucune bribe de texte, aucune émotion musicale. Ne pas accuser une mémoire défaillante.

On pouvait assister au bar à la fin du spectacle à la retransmission du débat déprimant des finalistes de la présidentielle.

Ismène jusqu’au 6 mai à 20 h

2 autres solos à voir Phèdre du 10 au 13 mai à 20 h et Ajax du 17 au 20 mai à 20 h, location 01 53 05 19 19

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s