LA THÉORIE DU CROCODILE Théâtre Dunois 31 mai

avec Delphine Bachacou et Jean-Philippe Costes Muscat (danse) et Ben Rando (piano), Compagnie les Ouvreurs de Possible.

« Comment se faire rencontrer publics, danseurs, musiciens et comédiens au sein d’espaces quotidiens ou bien d’espaces scéniques ? » C’est la question que se posent ces artistes qui développent des projets artistiques de territoires et des projets pour la scène.? Ce spectacle fait partie d’un triptyque explorant les neurosciences, la dérive des continents et la tribologie, étude des frottements.

On voit entrer un pianiste en habit qui s’assied au clavier, un crocodile au museau transparent entre et vient ramper aux pieds de la danseuse qui tourne sur elle-même. Museau renversé, il étreint la danseuse qui tourne autour de lui, elle s’allonge, ils dansent un swing, sont pris de tremblements, d’halètements, elle va s’allonger sous le piano, le pianiste la traîne autour du plateau. Des moments insolites, parfois terrifiants qui fascinent les très jeunes enfants présents dans la salle.

Théâtre Dunois jusqu’au 11 juin 2017
http://www.lesouvreursdepossible.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s