SOMBRE RIVIERE Théâtre du Rond Point 28 novembre

Texte et mise en scène de Lazare avec Anne Baudoux, Laurie Bellanca, Ludmilla Dato, Julie Mega, Louis Jeffrey, Olivier Leite, Moura Musset,, Veronika Soboljevski, Julien Vlla, Compagnie Vita Nova.

« Je suis au milieu, tiraillé entre deux mondes, au coeur de cette part du récit non, d’une histoire coloniale non assumée, dans laquelle nous faisons naître nos enfants. Après la stupeur, j’appelle deux êtres qui me sont très chers : ma mère une vieille dame algérienne qui vit en banlieue et le poète et metteur en scène Claude Régy, ne serait-ce que pour partager cette question : pourquoi le monde devient-il fou ? » déclare Lazare. Et nous sommes cloués sur nos siège devant ce spectacle étrange dont on ne parvient pas à démêler les fils dans cette grande salle du Rond Point à moitié vide.

On se souvient de Rabah Robert et de Au pied du mûr sans portes, était-ce à Bagnolet, il y a une quinzaine d’années, spectacles beaucoup plus légers qui posaient déjà la double nationalité de Lazare. Ici il se présente masqué, taché de sang. « Vous me voyez ici en plein désert syrien ». Plusieurs plans de jeu, le plateau surmonté d’un écran où l’on voit des  films en rapport avec le plateau souvent commentés par Anne qui pénètre sur le plateau: «Dépêches toi, sinon on va tous mourir ». Lazare : « Quand je serai poussière , qu’on me mette dans un pot ! ». Un guitariste chante : »Dieu ne tue pas les gens. ». Lazare : » Papa, il est mort à 27 ans ! ». On voit la mère de Lazare émouvante en film sur l’écran. Une revue chantée, dansée avec virtuosité par une troupe étincelante dont on a du mal à démêler les fils, on se perd avec plaisir dans cette jungle obscure d’où émergent le crimes du colonialisme sans qu’ils soient ouvertement exprimés.

Une rencontre dédicace de Lazare est organisée à l’issue de l représentation du 16 décembre.

Théâtre du Rond Point salle Renaud Barrault à 21 h jusqu’au 30 décembre, dimanche à 15 h, relâches lundis et les 4 et 25 décembre, tel 01 44 95 98 21 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s