VICTOR L’ENFANT SAUVAGE Théâtre de l’Atalante Pikya Puppet Festival 5 décembre

 

Théâtre d’ombres, conception Arnaud Préchac,  jeu Blandine Denis, Juliette Morel, Gildas Préchac, Compagnie Zaï

Nous sommes devant un grand écran blanc, on aperçoit une grande main en ombre qui saisit un tout petit garçon qui retombe puis ouvre les bras et danse. On lui met un masque au nez pointu, des pierres tombent sur lui, il essaye de les empiler au rythme de la musique. Il se débat dans une caverne, trouve une boule , joue avec. Une grande gueule menace de l’avaler, une chaussure s’avance devant lui, il jette de la terre. Un museau énorme tente de l’avaler, puis réussit. Devant ce spectacle muet, seulement mis en musique pour de très jeunes enfants aux bras de leurs mères, nous sommes sidérés par cette histoire d’un enfant sauvage découvert en 1800 dans une forêt de l’Aveyron, transposée au cinéma par François Truffaut, qui raconte les six années passées dans la nature par cet enfant sauvage qui n’a jamais réussi à retrouver une vie normale. 

Vendredi 7 décembre à 19 h, on pourra voir Le cri quotidien des Anges au plafond de Camille Trouvé et Brice Berthoud, un spectacle à ne pas manquer. 

Théâtre de l’Atalante Tél 01 46 06 11 90

 10 pace Charles Dullin 75018 Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s