OURIKA Théâtre de Nesle 25 novembre

De Claire de Duras, avec Marie Plateau et Renaud Spielmann guitare, mise en scène Élisabeth Tamaris, association Mélane.

« Le malheur n’est-il pas la privation des besoins du coeurs ?» se demande la duchesse de Duras (1777-1828) qui fréquentait les salons de Madame de Staël. Ourika, jeune négresse offerte à l’âge de 2 ans à la princesse de Beauvau, par le gouverneur du Sénégal à son retour en France, se meurt d’amour pour Charles, son petit fils dont elle a partagé les jeux enfantins.
Ourika monologue, elle enfile de longs gants blancs qui dissimulent sa peau, mais ne peut cacher son visage. « Charles n’imaginait pas que j’avais un secret… ». On annonce les massacres de Saint Domingue pendant la Révolution Française, « 3 années dans la jungle, personne n’a un grain de riz à donner ! ». Ourika déprime, elle ne s’était pas vue dans un miroir depuis 3 ans. « Je me sentais plus isolée depuis que le monde était malheureux ». On annonce le mariage de Charles, elle ne peut plus s’alimenter, elle est sur le point de périr, lorsque la mort de Robespierre sauve les familles nobles de la mort. Ourika parvient à survivre quelque temps au mariage de son bien aimé et à la naissance de l’enfant qu’elle n’a pas pu concevoir.
Marie Plateau construit un monologue émouvant qui résonne en musique sur un canapé où elle reste prostrée.

L’association Mélane a monté une dizaine de spectacles depuis 2006, dont plusieurs ont été réalisés par Teresa Motta-Demarcy.

Théâtre de Nesle les jeudis, vendredis et samedis à 19 h jusqu’au 30 décembre à 19 h, relâche le 24 décembre, Tél 01 46 36 61 04.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s